Ozanam Madeleine, une famille d’accueil

Article paru dans le journal local du 8ème arrondissement de Paris en avril 2016.

Depuis 2001, l’association Ozanam – Madeleine reçoit, chaque année, près de 5.000 personnes dans les sous-sols de l’église de la Madeleine, ces hommes et ces femmes viennent prendre une douche, laver leurs vêtements, boire un café chaud. Ce lieu de rencontre est aussi un espace de convivialité où tisser des liens et recréer une ambiance familiale.

 

Les accueillis font leur lessive dans la salle des machines à laver

« Nous accueillons le plus humainement possible tous ceux qui frappent à notre porte. Quelle que soit leur origine, leur provenance, leur situation administrative » explique d’emblée Alain Dorfner, le Président de l’association.

Tout au long de l’année près de 120 bénévoles se relayent pour recevoir, chaque jour, des personnes en grande détresse, leur offrir un espace où se doucher, se changer, obtenir des vêtements de rechange et retrouver un peu de dignité. L’association remet également des coupons contre un euro symbolique pour déjeuner au foyer de la Madeleine.

Mais au-delà de l’aspect utilitaire, Ozanam Madeleine s’attèle à une autre mission. « Nous essayons de créer une ambiance familiale comme celle que les personnes auraient pu avoir chez elles, un semblant de vie normale. C’est pourquoi nous proposons des cours de Français, des visites au musée, des ateliers de couture et de tricot, très prisés des femmes. » A ce programme d’activités devraient s’ajouter en septembre des ateliers d’informatique, une manière d’œuvrer à la réinsertion sociale de ces personnes.

Le groupe de bénévoles se compose de retraités la semaine, de jeunes actifs le week-end. Leur point commun : une envie de se sentir utile, de faire partie d’une communauté partageant les mêmes valeurs et objectifs. Alain Dorfner reconnait avoir beaucoup changé en l’espace de cinq ans. « Depuis mon arrivée chez Ozanam Madeleine, j’ai découvert des personnes extraordinaires dont je ne soupçonnais pas l’existence et j’ai appris à douter. On ne peut pas sortir les gens de leur situation, notre action est minime. Et pourtant elle a tout son sens.«  Certains bénévoles, parmi les plus âgés, reconnaissent même que leur engagement auprès d’Ozanam Madeleine, est pour eux une raison d’exister.

Se réunir autour d'un bon café

Toujours à la recherche de personnes partageant ses valeurs l’association propose à ceux qui le souhaitent de lui rendre visite, en prenant contact au préalable. Parmi eux se trouveront peut-être les futurs dirigeants, ceux qui s’occuperont de relever les défis financiers et humains à venir.

Car Ozanam Madeleine ne reçoit pas de subvention, elle vit grâce aux dons et à l’organisation d’évènements. Le prochain concert de musique classique se déroulera le 30 juin (2016,NDLR) à la Madeleine. Il verra le jour grâce à un partenariat avec l’association Esperanz’Arts se chargeant d’amener l’art auprès des personnes exclues de la société. Et il réunira des musiciens de renom. Avis aux mélomanes.

Concert de musique classique à l'église de la Madeleine

Concert Esperanz’Arts à l’église de la Madeleine