La charité est pour atteindre la racine de la haine et gagner son âme.

Thème du mois de février : « La charité est pour atteindre la racine de la haine et gagner son âme »

« Un vieux septembriseur jacobin, terroriste qui ne cessait de haïr et de blasphémer ; un vieillard difficile à supporter. Les six derniers mois de la vie de Frédéric, il est malade et fiévreux, ses jambes gonflent et le font souffrir. Il continuait néanmoins à aller le voir, restant parfois trois quarts d’heure ou une heure, debout dans un froid glacial, à s’entretenir avec lui. C’est que Frédéric ne voulait pas seulement l’aider matériellement, mais il voulait atteindre la racine de la haine de son protégé ; il voulait gagner son âme. » p. 73

« Apprenons à défendre nos convictions sans haïr nos adversaires, à aimer ceux qui pensent autrement que nous, plaignons-nous moins de notre temps et plus de nous-même. » p. 75

 

« Frédéric Ozanam, l’homme d’une promesse » Mgr Renauld de Dinechin, Charles Mercier, Luc Dubrulle, éditions desclée de brouver, 2010